Boire trop d’alcool est dangereux pour la santé… et sur la route ! Le conducteur alcoolisé risque un retrait de permis. Il peut éviter ou aménager cette sanction, à certaines conditions. Mais le plus efficace pour l’éviter est de ne pas boire du tout. Encore plus facile en février avec la tournée minérale  ! 

 Conduire après avoir bu de l’alcool est une infraction grave.  

Le juge du tribunal de police peut ou doit condamner le conducteur à un retrait de permis, selon la concentration d’alcool et l’état d’ivresse. 

Mais il y a trois possibilités pour éviter ou aménager cette sanction. : 

  • Demander au juge de remplacer cette sanction par un éthylotest antidémarrage.  
    Il faut alors souffler dans l’appareil pour pouvoir faire démarrer le véhicule.  
    Si la personne a trop bu, le véhicule ne démarre pas. 
     
  • Demander que le permis soit retiré uniquement  : 

    • les week-end et les jours fériés ;  
      ou 
    • en dehors de vos heures de travail.  
  • Demander un sursis.  
    Il faut alors bien se comporter pendant une certaine période, et respecter certaines conditions.  
    Si toutes les conditions sont respectées, il n’y a pas de retrait de permis de conduire. 

Pour plus d’informations voyez  :  

 

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire