15 mars 2019 – Grève pour le climat

Publié le 14 Mars 2019

Justice

Grève pour la journée de la femme, grève pour le climat… Et vous, pouvez-vous faire grève ?

 

 

Pouvez-vous faire grève ?

Le droit de grève n’est pas prévu par la loi en Belgique.
Mais il est prévu dans des conventions internationales, reconnu par la jurisprudence et par un accord entre employeurs et travailleurs (le « gentlement’s agreement » de 2002).

Cet accord prévoit des règles à respecter avant de faire grève :

  • essayer d’abord de se concilier ;
  • donner un préavis de grève (pour prévenir qu’on va faire grève tel jour pour telle raison). Mais il n’y a pas de forme obligatoire pour ce préavis. Par exemple, pour le 15 mars, les medias en ont suffisamment parlé, donc les employeurs sont au courant de la grève.) ;
  • agir sans violence ;
  • etc.

Votre employeur ne peut pas :

  • vous obliger à faire grève ;
  • ni vous interdire de travailler un jour de grève ;
  • ni vous interdire de faire grève.

Êtes-vous payé le jour de grève ?

  • Si vous faites grève
    Vous n’êtes pas payé par votre employeur.
    Vous pouvez recevoir une indemnité de grève payée par votre syndicat, à certaines conditions.
  • Si vous ne faites pas grève
    • et si vous travaillez
      → Votre employeur doit vous payer votre salaire.
       
    • et si vous ne travaillez pas alors que la grève était prévue et annoncée
      → Votre employeur ne doit pas vous payer votre salaire.
       
    • et si vous ne travaillez pas car la grève est imprévue et vous empêche d’arriver au travail
      → Votre employeur doit vous payer votre salaire.
       
    • et si vous êtes empêché de travailler à cause d’un piquet de grève devant l’entreprise (donc vous rencontrez le piquet une fois arrivé au boulot, pas sur le chemin du travail) – peu importe que la grève soit prévue ou imprévue : 
      → Votre employeur ne doit pas vous payer, car c’est un cas de force majeure.
      → Mais vous pouvez recevoir une allocation de chômage temporaire, si l’ONEM reconnaît la grève et la force majeure (c’est rare en pratique).
       

Tableau récapitulatif – Etes-vous payé un jour de grève ?

 

Quelles pistes pour faire grève le 15 mars pour le climat ?

  • Vous pouvez annoncer à votre employeur que vous allez faire grève (même si vous n’êtes pas syndiqué).
    C’est une cause d’absence justifiée.
    Mais votre employeur ne doit pas vous payer votre salaire.
     
  • Vous pouvez prendre congé, ou prendre un jour de récupération.
    Attention, souvent il faut l’accord de l’employeur pour prendre un jour de congé ou de récupération.
     
  • Vous pouvez convaincre votre employeur d’autoriser ses travailleurs à s’absenter ce jour-là, pour soutenir le mouvement.
    Votre employeur vous dispense de venir travailler, mais il doit vous payer votre salaire.

 

Publié le 14 mars 2019.