Coronavirus : prolongation de la procédure simplifiée pour le chômage temporaire corona

Publié le 04 Mai 2021

Travail

Depuis le 1er octobre 2020, la procédure simplifiée pour bénéficier du chômage temporaire corona est de nouveau possible. Cette procédure s’appliquait jusqu’au 31 mars 2021. Elle est prolongée jusqu’au 30 juin 2021

 

Cette prolongation est annoncée sur le site de l’ONEM

1. Pour qui ? 

Tous les travailleurs empêchés de travailler à cause du coronavirus ont droit au chômage temporaire corona. 

Peu importe la raison du chômage temporaire, du moment qu’elle est liée au coronavirus :  

  • travailleur en quarantaine et télétravail impossible ;  
  • école ou crèche fermée, et travailleur obligé de rester à la maison pour garder ses enfants ;  
  • entreprise fermée à cause des mesures de confinement ;  
  • etc. 

2. Comment est payé le travailleur ? 

Le travailleur reçoit des allocations de l’ONEM pendant le chômage temporaire corona. 

Ces allocations sont de :   

  • 70 % du salaire moyen du travailleur (plafonné à 2.754,76 € brut par mois) ;   
  • + 5,63 EUR par jour (supplément payé par l’ONEM). 

3. Comment le demander ? 

Le travailleur doit demander les allocations de chômage en remplissant un formulaire.  

Il doit remettre ce formulaire à son organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). 

L’employeur doit aussi faire certaines démarches. 

Pour plus d’informations, voyez le site de l’ONEM

Attention : certains travailleurs sont incapables de travailler car ils sont atteints du coronavirus. Dans ce cas, ils sont en incapacité de travail (maladie) et pas en chômage temporaire.   

Ils sont payés comme pour une autre maladie :  

  • 30 jours de salaire garanti payé par l’employeur ;  
  • indemnités de mutuelle ensuite.  

Pour plus d’informations, voyez notre rubrique Maladie-incapacité de travail

  ;