Cette semaine la Belgique subit une nouvelle vague de chaleur. Il va faire chaud, très chaud. Malgré les températures élevées, le travailleur ne peut pas arrêter de travailler de sa propre initiative. Cependant, l’employeur doit respecter certaines obligations en cas de fortes chaleurs. 

La température maximale acceptée sur le lieu de travail varie selon la charge physique du travail effectué : 

  • 29° : travail léger (travail de bureau, secrétariat, conduite d’une voiture, etc.) ; 

  • 26 °C: travail moyennement lourd (manutention, menuiserie, conduite de véhicule de chantier, travail debout, etc.) ; 

  • 22 °C: travail lourd (bêchage, transports de matériaux lourds, etc.) ; 

  • 18 °C: travail très lourd (travaux de terrassements manuels, monter des échelles et des escaliers, etc.). 

La température est mesurée à l'aide d’un "thermomètre globe". Celui-ci tient compte de : 

  • l'humidité de l’air ; 

  • la température de l’air ; 

  • la vitesse de l’air ; 

  • la température des rayonnements. 

La température calculée par le thermomètre globe peut être inférieur à la température calculée par un thermomètre classique. 

Lorsque la température maximale est dépassée, l’employeur doit prendre des mesures dans les 48h pour la faire diminuer : 

  • ventiler les locaux ; 

  • distribuer des boissons fraîches gratuites ; 

  • protéger le travailleur de l’exposition à la chaleur (par exemple, donner des ventilateurs, des casquettes, de la crème solaire, etc.). 

Si les mesures prises ne suffisent pas, l'employeur doit en prendre d’autres. Par exemple : 

  • accorder plus de pauses ; 

  • adapter l’horaire de travail pour commencer plus tôt ; 

  • ralentir le rythme ; 

  • etc. 

En cas de télétravail, l’employeur est aussi responsable de la sécurité et de la santé du travailleur. Il doit prendre des mesures. Par exemple : 

  • donner des conseils pour supporter la chaleur ; 

  • rappeler les règles de l’entreprise en matière de santé et sécurité au travail ; 

  • adapter les horaires de travail ; 

  • etc. 

Si votre employeur ne respecte pas ses obligations, vous pouvez le signaler à : 

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire