Tout dépend si cette grève était prévisible ou non.

  • S’il s’agit d’une grève « sauvage », imprévisible, votre employeur ne peut pas vous reprocher d’arriver en retard ou de ne pas venir au travail du tout. Il doit vous rémunérer pour ces heures de retard, à condition que vous ayez tout essayé pour arriver au travail le plus tôt possible (covoiturage, autre moyen de transport, etc.).
     
  • Si par contre la grève était annoncée et prévisible, vous devez prévoir une autre solution pour venir au boulot ce jour-là, ou pour accomplir votre travail chez vous (télétravail). Vous pouvez également prendre congé si ces solutions ne sont pas possibles.

Donc, pour pouvoir être payé malgré votre retard ou absence un jour de grève des trains, il faut que toutes les conditions suivantes soient remplies.

  • Vous êtes apte à travailler au début de la journée de travail.
  • Vous vous rendez normalement à votre travail (si vous prenez d’habitude la voiture, vous ne pouvez pas invoquer la grève des trains comme excuse parce que « justement ce jour-là vous aviez envie de prendre le train »).
  • La cause de votre retard ou de votre absence survient sur le chemin du travail : vous apprenez qu’il y a grève en arrivant sur le quai, et non pas en écoutant la radio la veille.
  • La cause de votre retard ou de votre absence est indépendante de votre volonté (dans le cas d’une grève des trains non annoncée, c’est assez clair).
  • Vous êtes dans l’impossibilité réelle de venir au travail. Il ne suffit pas que ce soit plus difficile que d’habitude, il faut que ce soit impossible.

Vous pouvez bien sûr convenir d’une alternative avec votre employeur, plutôt que de rester chez vous à vous tourner les pouces toute la journée de grève :

  • vous pouvez faire du télétravail ;
  • vous pouvez prendre congé (mais votre employeur ne peut pas vous y obliger);
  • votre employeur peut mettre à votre disposition un autre moyen de transport ;
  • etc.

Références légales

Article 27, 1° de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail.

Publié le 12 février 2019.

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire