Lorsque le juge homologue un plan de règlement amiable accepté par toutes les parties, il est définitif. Il n’est pas susceptible d’appel.
 
Par contre, lorsque c’est le juge qui établit un plan de règlement judiciaire, sa décision est susceptible d’appel dans les 30 jours qui suivent la notification du jugement. Le plan n'est donc pas définitif.
 
Par ailleurs, si des faits nouveaux se produisent en cours de plan (augmentation des revenus, héritage important, nouvelles charges importantes, perte d’emploi, etc.), le plan peut être modifié ou révisé en cours d’exécution.
 
Ce n’est qu’une fois que le plan a été intégralement respecté que toutes les dettes sont éteintes. Après la fin du plan, si vous retournez à meilleure fortune (gros héritage, gain au loto, etc.), les éventuelles remises de dettes restent acquises.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire