Cela dépend du montant des allocations de chômage que vous recevez.

Si vos allocations de chômage sont supérieures au montant du revenu d'intégration sociale (RIS) de votre catégorie (isolé, cohabitant, ou personne avec famille à charge), vous n'avez pas droit au RIS.

Par contre, si vos allocations sont inférieures au montant du RIS de votre catégorie (isolé, cohabitant, personne avec famille à charge), le CPAS vous accorde un RIS partiel.

Ce RIS partiel correspond au montant de ressources qu'il vous manque pour avoir un montant équivalent au RIS accordé pour votre catégorie.
Autrement dit, vous avez droit au montant du RIS de votre catégorie, moins le montant de vos allocations de chômage.

Pour calculer le montant auquel vous avez droit, le CPAS prend en compte le montant de vos allocations de chômage, diminué de l'exonération générale :

  • 155 EUR par an (12,92 EUR par mois) si vous êtes cohabitant;
  • 250 EUR par an (20,83 EUR par mois) pour un isolé;
  • 310 EUR par an (25,83 EUR par mois) pour une personne avec famille à charge.

Par exemple:
Vous êtes isolé et vous recevez des allocations de chômage de 400 EUR par mois.
Pour calculer le montant du complément RIS auquel vous avez droit, le CPAS ne tient pas compte d'un montant de 400 EUR, mais d'un montant de 379,17 EUR (400 EUR - 20,83 EUR).
Vous recevrez donc un RIS correspondant à la catégorie isolé, diminué de 379,17 EUR (et non de 400 EUR).

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire