Puis-je convertir certains jours de mon congé de maternité en jours de congé ?

Avant d'aller plus loin

Attention, cette fiche ne concernent que les travailleuses salariées et les chômeuses.

Pour les indépendantes, voyez la fiche "A quelles conditions ai-je droit au congé de maternité dans le régime indépendant ?".

Pour les fonctionnaires, les règles du congé de maternité sont différentes selon le service ou l'institution au sein de laquelle vous travaillez. Renseignez-vous auprès de votre service du personnel.

Oui.

Vous pouvez convertir 2 semaines du congé de maternité facultatif en jours de congé.

Vous devez prendre ces jours de congé pendant les 8 semaines qui suivent la reprise du travail.
L’objectif est de vous permettre de reprendre le travail petit à petit, et de prendre une partie de votre congé postnatal à temps partiel.

Vous devez remplir 2 conditions :

  • La durée de votre congé postnatal doit être d’au moins 11 semaines.
  • Vous devez reprendre partiellement le travail dans l’avant-dernière semaine de votre repos postnatal.

Par exemple, si vous n’avez pris que 3 semaines de congé prénatal, et si vous avez accouché à la date prévue, il vous reste 9+3=12 semaines de congé postnatal.
Vous pouvez demander de convertir les 2 dernières semaines en jours de congé.
Vous devez donc reprendre le travail à temps partiel à partir de la 11ème semaine.

Pour demander cette conversion, vous devez avertir, par écrit, votre mutuelle et votre employeur, au plus tard 4 semaines avant la fin de votre congé postnatal obligatoire de 9 semaines (autrement dit, avant d’atteindre 5 semaines après l’accouchement).

Vous devez communiquer à votre employeur un planning de reprise du travail, indiquant les jours où vous travaillerez et les jours où vous prendrez ce congé converti.
Vous devez communiquer ce planning à votre employeur au plus tard 4 semaines avant le premier jour de congé que vous prendrez.

Si vous utilisez cette possibilité de conversion en jours de congé, votre protection contre le licenciement est prolongée.

Pour plus d'informations, voyez le site internet de l'INAMI.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil