Si aucun contrat de bail ou de prêt (même verbal), ne peut être invoqué entre vous et votre ami, ce dernier vit chez vous "sans titre ni droit".

Vous pouvez donc lui demander de partir à tout moment.

S'il ne part pas volontairement, vous nous pouvez pas l'expulser sauvagement, il vous faut un titre exécutoire.

Dans un premier temps, nous vous conseillons, même si ce n'est pas obligatoire, d'entamer une conciliation devant le juge de paix. Le juge peut créer un déclic chez votre ami et faciliter son départ. La conciliation devant le juge de paix est gratuite.

Pour plus d'informations, voyez les fiches "régler un conflit locatif" .

Si vous ne souhaitez pas entamer de conciliation ou si celle-ci n'aboutit pas, vous pouvez demander au juge de paix l'autorisation d'expulser votre ami.

Pour plus d'informations, voyez les fiches "l'expulsion".

Lorsque vous avez votre jugement d'expulsion, contactez un huissier de justice.

Pour trouver un huissier de justice près de chez vous, vous pouvez consulter le site de la Chambre Nationale des huissiers de justice.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire