Avant d’aller plus loin

Cette fiche s'applique aux travailleurs salariés.

1. Pendant la première année d’incapacité de travail 

Pendant la première année d’incapacité de travail (période appelée « incapacité primaire »), le montant de vos indemnités est calculé selon un pourcentage de votre rémunération.

Vous recevez 60 % de votre dernier salaire brut, peu importe votre situation familiale.

2. Après la première année d'incapacité de travail

Cela dépend des revenus de votre partenaire.

Vous avez droit aux indemnités d'incapacité de travail au :

  • taux isolé si votre partenaire a des revenus professionnels supérieurs à 1 183,21 EUR​ bruts par mois (montant indexé au 1er novembre 2023) et inférieur 2 029,88 EUR bruts par mois (montant indexé au 1er avril 2024) ;
  • taux cohabitant si votre partenaire a des revenus professionnels supérieurs à 2 029,88 EUR bruts par mois (montant indexé au 1er avril 2024) ;
  • taux titulaire avec charge de famille si votre partenaire :
    • n’a pas de revenu ;
      ou
    • a des revenus professionnels inférieurs à 1 183,21 EUR​ bruts par mois (montant indexé au 1er novembre 2023).

Le montant de vos indemnités d'incapacité de travail dépend donc des revenus de votre partenaire.

Le fait que vous soyez marié, cohabitant légal ou cohabitant de fait ne change rien. C’est le fait de vivre en couple qui compte.

Pour plus d'informations,

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire