Quelles démarches effectuer pour venir étudier en Belgique ?

Avant d'aller plus loin

Cette question ne concerne que les étudiants non européens.

Si vous voulez faire des études supérieures (ou une année préparatoire à l’enseignement supérieur) en Belgique, vous devez introduire une demande d’autorisation de séjour provisoire à des fins d’études auprès du poste diplomatique ou consulaire belge dans votre pays d'origine.

Vous devez joindre à votre demande divers documents.

  • Une attestation d’inscription ou de pré-inscription (que vous devez donc préalablement obtenir de l'établissement en Belgique) dans un établissement d'enseignement organisé, reconnu ou subsidié par les pouvoirs publics. L'attestation de pré-inscription certifie que vous avez introduit une demande d'équivalence de diplôme et de certificat d'études étrangères, ou que vous êtes inscrit pour un examen d'admission.
  • La preuve des moyens de subsistance (654 EUR par mois pour l'année académique 2018-2019). Vous pouvez le prouver de différentes manières, notamment par un engagement de prise en charge, une bourse d'études, des ressources propres, etc.
    Si vous avez un garant résidant en Belgique, il doit remplir un engagement de prise en charge (annexe 32) qu'il peut se procurer à la commune.
    Si le garant réside à l'étranger, il signe l'engagement de prise en charge auprès du poste diplomatique ou consulaire compétent pour le lieu de résidence du garant à l'étranger.
  • Un certificat médical attestant que vous n'êtes pas atteint d'une maladie mettant en danger la santé publique ;
     
  • La preuve que vous avez une assurance-maladie en Belgique ;
     
  • Un extrait de casier judiciaire ;
  • La preuve du paiement de la redevance de 200 EUR (preuve du virement sur le compte en banque de l'Office des étrangers).

Si votre demande est acceptée, vous obtenez un visa. Une fois arrivé en Belgique, vous devez vous rendre à la commune de votre lieu de résidence.

Si vous avez obtenu votre autorisation de séjour provisoire sur la base d’une inscription dans un établissement d’enseignement, l’administration communale vous délivre une Carte A (séjour temporaire limité à la durée des études), valable jusqu'au 31 octobre de l'année qui suit sa délivrance. Ce titre de séjour est prolongeable d'année en année, tant que vous prouvez que vous êtes toujours étudiant et que vous avez des ressources suffisantes.

Si vous avez obtenu votre autorisation de séjour provisoire sur la base d’une inscription à un examen d’admission ou d’une demande d’équivalence de diplôme, l’administration communale vous délivre une attestation d’immatriculation (A.I., communément appelée "carte orange"), valable 4 mois.
Pendant ces 4 mois, vous devez fournir la preuve d’une inscription en qualité d’étudiant régulier dans un établissement, après avoir obtenu l’équivalence ou réussi votre examen d’admission.
Si vous ne le prouvez pas, vous recevrez un "ordre de quitter le territoire" (O.Q.T.).

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil