Puis-je retirer ma plainte pour violences conjugales ?

Oui, mais cela n’aura aucune influence sur les éventuelles poursuites que pourrait effectuer le parquet.

Après avoir déposé plainte, vous pouvez vous désister, c’est-à-dire retirer votre plainte. Toutefois, les plaintes en matière de violences conjugales sont toujours transmises au parquet.  Une fois la plainte reçue, le parquet décide s'il entame ou non des poursuites.

La poursuite de certaines infractions ne nécessite pas de plainte. C’est-à-dire que les auteurs seront poursuivis même si la victime ne porte pas plainte. C’est le cas pour les violences conjugales. L’auteur pourra être poursuivi même si la victime ne le souhaite pas.

Donc, le fait de retirer votre plainte n’empêchera pas les poursuites éventuelles, car le parquet peut agir d’office.

Par contre, si le parquet hésite sur les suites à donner à l'infraction, le retrait de votre plainte pourrait l’influencer et jouer en faveur d’un classement sans suite.

 
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil