Oui, mais c’est risqué. 

Si vous refusez la visite à domicile, le CPAS pourrait refuser votre demande de revenu d’intégration sociale (RIS). 

Si vous la refusez, vous devez bien motiver votre refus. 

La visite à domicile est obligatoire pour une demande de RIS, sauf dans certains cas.  
Par exemple, s’il est difficile de la faire parce que l’étudiant ne réside pas dans la commune. 

La visite à domicile a lieu : 

  • après votre demande de RIS ; 
  • à chaque fois que le CPAS l’estime nécessaire ; 
  • et au moins 1 fois par an. 

La visite doit se faire dans le respect de votre vie privée.  
L'assistant social doit veiller à maintenir un juste équilibre entre ce qui est strictement nécessaire pour vérifier les conditions du RIS et le respect de votre vie privée. 

Pour plus d’informations, voyez la fiche info de l’asbl ADAS.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire