Oui. Si vous divorcez, vous n’avez plus droit au taux ménage (75 %), mais au taux isolé (60 %). Le montant de votre pension de retraite va donc diminuer. Par contre, vous ne devez pas en donner la moitié à votre ex-conjoint, comme ce peut être le cas en cas de séparation. Vous recevez l’intégralité de votre pension de retraite au taux isolé. Attention, cela n’a rien à voir avec une éventuelle pension alimentaire que vous devez payer à votre ex-conjoint selon le jugement de divorce. Le…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire