Oui. Vous avez le droit de démissionner.  

Vous devez respecter les mêmes règles que pour les contrats de travail ordinaires.  

Vous devez en prince prester un préavis : vous devez continuer à travailler un certain nombre de semaines ou de mois avant que votre contrat ne prenne réellement fin. 

Si vous ne respectez pas le préavis ou sa durée, vous devez payer une indemnité à votre employeur : l’indemnité compensatoire de préavis

Attention, il y a des règles particulières pour certains contrats de travail spécifiques, notamment pour : 

Vous devez donner votre démission par écrit. Vous devez rédiger une lettre de démission et la remettre à votre employeur, pour l’avertir officiellement de votre démission. 

Pour plus d’informations, voyez notre rubrique Démission.

Attention : si vous démissionnez et que vous demandez par la suite un revenu d’intégration sociale (RIS) au CPAS, il risque de refuser.  

Le CPAS pourrait estimer que vous vous êtes mis vous-même dans un état de besoin en démissionnant. Il pourrait estimer que c’est de votre faute si vous êtes dans cette situation. 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire