Faut-il toujours passer un examen médical avant de reprendre le travail ?

Pas toujours.

1. Si vous vous sentez capable de reprendre le travail, l’employeur ne peut pas refuser de vous reprendre, ni exiger un certificat de guérison de la part de votre médecin-traitant.

2. Mais si vous exercez une « fonction à risque » pour votre santé, vous pouvez devoir passer un examen de reprise du travail.

Par exemple, si vous êtes occupé à un poste de sécurité, ou exposé à des produits chimiques et toxiques.

L’examen de reprise du travail est obligatoire si :

  • vous exercez une fonction à risque ;
  • et vous avez été absent pour incapacité pendant 4 semaines consécutives ou plus.

Si vous avez été absent moins de 4 semaines, et si vous exercez une fonction à risque :

  • vous pouvez  demander de passer cet examen ;
  • le médecin du travail peut le proposer s’il estime que cet examen est nécessaire.

3. Vous pouvez toujours demander que le médecin du travail vérifie votre aptitude à reprendre le travail.

Peu importe que vous exerciez une fonction à risque ou non.

C’est ce qu’on appelle la visite de pré-reprise.

Elle est aussi faite par le médecin du travail.
Vous pouvez la demander, mais l’employeur ne peut pas vous l’imposer.

L’employeur doit informer tous les travailleurs de leur droit à cette visite de pré-reprise.
Il ne doit pas nécessairement avertir individuellement chaque travailleur. Il peut le mentionner dans le règlement de travail.

Ces examens médicaux (examen de reprise du travail et visite de pré-reprise) permettent au médecin du travail de déterminer si :

  • vous êtes apte à reprendre le travail ;
  • des aménagements de votre poste de travail sont nécessaires ;
  • vous devez exercer une autre fonction ;
  • etc.
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil