Quand suis-je un usager faible ?

Sur la route, on vous considère comme un usager faible lorsque vous êtes :

  • piéton ;
  • cycliste ;
  • passager d'une voiture, d’une moto, d'un train, d'un tram et du métro ;
  • utilisateur de trottinette, de roller ou de skateboard.

Les conducteurs de véhicules automoteurs ne sont pas considérés comme des usagers faibles.

Chaque année, de nombreux usagers faibles sont victimes d'accidents de la route. Les campagnes de sensibilisation et de prévention n’y font pas grand-chose.

La voiture reste la reine du bitume qui laisse trop peu de place aux autres usagers.

C’est la raison pour laquelle un sort particulier a été réservé à ces usagers faibles, pour les protéger et assurer leur indemnisation.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil