Quand suis-je un usager faible ?

  1. Sur la voie publique, les usagers faibles sont :
  • les piétons ;
  • les cyclistes ;
  • les passagers d'une voiture, d’une moto, d'un autocar, d'un train, d'un tram et du métro ;
  • les utilisateurs de trottinette, de roller ou de skateboard;
  • les personnes qui se déplacent dans un fauteuil roulant motorisé.
  • Les usagers faibles ont un statut particulier

Un usager faible, victime d’un accident avec un véhicule automoteur sur la voie publique, sera automatiquement indemnisé pour ses dommages corporels y compris les dégâts aux vêtements.

L'usager faible aura une indemnité pour ses frais médicaux ou pour son invalidité par exemple.  En cas de décès, les héritiers recevront une indemnisation.

2. Les conducteurs de véhicules automoteurs ne sont pas considérés comme des usagers faibles.

En cas d'accident et en cas de dégâts corporels ils n'ont pas d'indemnisation automatique comme pour les usagers faibles.

Il est vivement conseillé aux conducteurs de prendre un assurance conducteur c'est une option dans la plupart des contrats d'assurance auto.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil