Uniquement à certaines conditions.

Votre employeur peut mettre fin à votre CDD avant la date prévue, si vous êtes en incapacité de travail (maladie ou accident), dans 2 cas.

  • Si le CDD est d’une durée de moins de 3 mois, votre employeur peut y mettre fin :
     

    • après la première moitié du contrat ;
       
    • et après 7 jours calendrier consécutifs d’incapacité de travail (7 jours sans interruption).
      Le licenciement ne peut donc intervenir qu’à partir du 8ème jour d’incapacité.
  • Si le CDD est d’une durée de 3 mois ou plus, votre employeur peut y mettre fin :
     

    • après plus de 6 mois d’incapacité de travail (6 mois consécutifs) ;
       
    • mais il doit vous payer une indemnité égale à la rémunération qui devrait encore être payée si le CDD continuait jusqu’à la date prévue, avec un maximum de 3 mois.
      Votre employeur peut déduire le salaire garanti payé en début d’incapacité.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire