En principe oui.

Le CDD prend fin automatiquement à la date indiquée dans le contrat.

Pas besoin d’envoyer un préavis ni de payer une indemnité.

Mais pour éviter tout malentendu, il vaut mieux envoyer une confirmation écrite pour rappeler, un peu avant la date prévue, que le contrat prend fin à telle date.

De plus, si le travailleur continue à travailler après la date prévue, et si l’employeur est d’accord et continue à le payer, le CDD se transforme en CDI.

Attention, les périodes de suspension du contrat (par exemple les jours de maladie, ou les congés légaux) ne prolongent pas le CDD.

Il prend fin à la date prévue, même si le travailleur est en congé ou en maladie à ce moment-là, et même s’il l’a été pendant le contrat.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire