Votre bail est valable même s'il n'est pas enregistré !

Le contrat de bail doit être respecté par le propriétaire et le locataire peu importe que le bail soit enregistré ou non.

L'enregistrement est une formalité fiscale obligatoire. Il s'agit simplement d'enregistrer l'existence d'un contrat. Ce cachet lui donne une date certaine vis-à-vis des tiers au contrat. L'administration fiscale ne vérifie absolument pas le contenu du bail. Celui-ci peut contenir des erreurs. Il ne faut pas confondre enregistrement et légalité.

Si votre propriétaire ne fait pas enregistrer le contrat de bail dans les 2 mois de la signature, il risque de devoir payer une amende fiscale.

D'autres conséquences sont également liées à l'absence d'enregistrement.

Pour plus d'informations, voyez:

Si mon bail n'est pas enregistré, puis-je y mettre fin au bail sans préavis, ni indemnité ?

L'appartement que je loue a été vendu. Le nouveau propriétaire peut-il me mettre dehors ?

Mon loyer peut-il être indexé si mon bail n'est pas enregistré ?

Mon propriétaire peut-il augmenter mon loyer en cours de bail ?

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire