Si la personne protégée a des revenus suffisants, l’administrateur de biens ne peut en principe pas s’opposer à une dépense.  L’administrateur de biens a le devoir de gérer le patrimoine de la personne protégée en bon père de famille. Il ne peut pas accorder des dépenses exagérées par rapport aux revenus disponibles, ni refuser toute dépense alors que l’argent est disponible. Il ne peut pas rechercher à tout prix un bénéfice économique en faisant fructifier le patrimoine de la personne protégée. Donc,

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire