Cela dépend du secteur de votre entreprise: vérifiez ce que votre convention collective de travail (CCT) prévoit.

En temps normal (hors démission), vous avez droit à une prime de fin d'année uniquement si une CCT vous donne droit à une prime de fin d'année.

Tous les travailleurs n’ont pas droit à la prime de fin d'année. Cela dépend de ce que prévoit la CCT applicable à votre employeur.
Parfois, il faut 6 mois d’ancienneté, parfois le travailleur qui démissionne n’a pas droit à la prime de fin d'année, etc.

Si une CCT vous accorde une prime de fin d'année, vérifiez ce que cette CCT prévoit en cas de démission.

Souvent, les CCT suppriment la prime de fin d'année en cas de démission.

Si la prime de fin d’année n’est pas supprimée en cas de démission, et si vous remplissez les conditions pour y avoir droit, le montant de votre prime est proportionnel au nombre de mois que vous avez travaillés chez l’employeur que vous quittez, au cours de cette année.

Vérifiez donc que vous remplissez les conditions pour avoir droit à la prime de fin d’année, et qu’aucune CCT ne vous en prive en cas de démission.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire