En principe, non. La loi ne prévoit pas de congé d’allaitement pour les travailleuses qui n’effectuent pas un travail à risque. Mais votre entreprise peut avoir signé une convention collective de travail (CCT) qui prévoit ce congé d’allaitement. Si c’est le cas, vous devez vérifier que votre employeur est d’accord de vous l’octroyer. Pendant ce congé, vous ne recevez pas d’indemnité de la sécurité sociale, et généralement pas non plus de salaire. En effet, même…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire