Quelles conditions doit remplir un réfugié reconnu pour faire venir sa famille?

Avant d'aller plus loin

Le refugié reconnu a une carte A pendant les 5 premières années de l'obtention de son statut de réfugié.

Le bénéficiaire de la protection subsidiaire a une carte A pendant les 5 premières années de l'obtention de son statut de protection subsidiaire.

Ensuite ils ont droit à un séjour illimité (carte B). S'ils demandent l'établissement (appelé aussi séjour permanent ou séjour consolidé), ils reçoivent une carte C

 

 

Si le regroupement familial est demandé dans la première année de la reconnaissance de leur statut ET si le lien familial est préexistant à leur arrivée en Belgique, le réfugié reconnu et le bénéficiaire de la protection subsidiaire ne doivent pas remplir les conditions relatives aux ressources suffisantes et au logement suffisant.

Si le regroupement familial est demandé plus d'un an après la reconnaissance de leur statut ET/OU si le lien familial n'est pas préexistant à leur arrivée en Belgique, le réfugié reconnu et le bénéficiaire de la protection subsidiaire doivent remplir les conditions suivantes :

  • des moyens de subsistance stables réguliers et suffisants pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille et ne pas devenir une charge pour les pouvoirs publics;
  • un logement suffisant répondant au conditions de salubrité et d'habitabilité conformément à la loi sur le bail de résidence principale;
  • une assurance maladie pour lui et les membres de sa famille  qui le rejoignent;

Par contre, le membre de leur famille qui veut rejoindre le réfugié reconnu (ou bénéficiaire de la protection subsidiaire) en Belgique doit joindre à son dossier :

  • un certificat médical qui atteste qu'il n'est pas atteint d'une maladie pouvant mettre en danger la santé publique;
  • un extrait du casier judiciaire s'il a plus de 18 ans;
  • la preuve du lien familial;
  • la preuve du statut de refugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire de l'étranger rejoint.

 

Attention, les parents d'un Mena reconnu réfugié ou beneficiaire de la protection subsidiaire doivent prouver des ressources suffiantes pour obtenir leur séjour défiinitif.

 

 

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil