Le juge de paix peut désigner une personne de confiance à plusieurs moments de la procédure

  • Lors de la demande de mise sous administration 

    La personne qui fait la demande de mise sous administration peut proposer une personne comme personne de confiance. 

    Le juge de paix peut choisir cette personne et la désigner comme personne de confiance dans l'ordonnance de mise sous administration. 

    Vous avez peut-être déjà désigné une personne de confiance dans une déclaration de préférence.
    Le juge en tient compte mais ne doit pas nécessairement suivre votre choix s'il estime que c'est dans votre intérêt. 

     

  • Pendant la procédure et la mesure d'administration

    Toute personne qui le souhaite et qui a un intérêt, peut demander, à tout moment, au juge de paix de désigner une personne de confiance.

    Peut donc demander la désignation d'une personne de confiance :

    • la personne à protéger ; 
    • un membre de la famille ; 
    • un proche ; 
    • une assistante sociale ; 
    • un médecin en contact avec la personne à protéger ; 
    • etc.   
       

Le juge de paix peut aussi, d'initiative et à tout moment, désigner une personne de confiance s'il estime que c'est nécessaire.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire