La tutelle s’ouvre quand aucun parent ne peut prendre de décisions par rapport à son enfant mineur, pour différentes raisons :

  • les parents sont tous les 2 décédés. Si un seul parent décède, l'autre parent exerce seul l'autorité parentale. Il n'y a pas de tutelle;
  • l'enfant n'a pas de parents légaux (c'est très rare) ;
  • les parents sont tous les 2 dans l'impossibilité de prendre des décisions concernant leur enfant mineur. Cette impossibilité doit être constatée par le tribunal de la famille dans un jugement.

Un parent est considéré comme dans l'impossibilité de prendre des décisions, lorsqu'il est incapable de prendre des décisions pour des raisons:

  • psychiques : une maladie mentale le rend par exemple incapable de prendre des décisions ;
  • physiques : une maladie ou un accident le rend incapable de prendre des décisions (exemples: il est dans le coma ou il est parti à l'étranger sans plus donner signe de vie depuis longtemps);
  • juridiques : un statut juridique de protection lui a été imposé (exemple: il fait l'objet d'une mesure d'administration de la personne).


La tutelle est assez rare en pratique.

La plupart des enfants sont sous l’autorité parentale, soit de leurs 2 parents, soit d’un seul.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire