Cela dépend des revenus de votre partenaire.

Quand vous vivez avec votre partenaire, vous remplissez les 2 critères de cohabitation :

  • vivre sous le même toit ;
  • et partager les dépenses ménagères.

Vous avez droit aux allocations de chômage au :

  • taux cohabitant si votre partenaire a des revenus professionnels supérieurs à 971,41 EUR bruts par mois (montant indexé le 1er mai 2024) ;
  • taux cohabitant avec charge de famille si votre partenaire :
    • n’a aucun revenu professionnel ;

      ou
    • a des revenus professionnels inférieurs 971,41 EUR bruts par mois (montant indexé le 1er mai 2024).

Le montant de vos allocations de chômage dépend donc des revenus de votre partenaire.

L'ONEM prend en compte :

  • les revenus professionnels (rémunération) ;
  • et les revenus de remplacement (allocations de chômage, indemnités de la mutuelle, etc.).

    Attention :

    • le montant maximal à ne pas dépasser est différent pour les revenus de remplacement ;
    • tous les revenus de remplacement ne sont pas pris en compte de la même manière. Les montants maximums à ne pas dépasser varient selon les revenus. Pour plus d'informations, voyez le site de l'ONEM.

Si vous vivez avec votre partenaire et avec d’autres personnes qui ont des revenus, les revenus des autres personnes ne sont pas pris en compte.

Le fait que vous soyez marié, cohabitant légal ou cohabitant de fait ne change rien. C’est le fait de vivre en couple qui compte.

Vous devez déclarer tout changement de votre situation familiale à l’ONEM.

Vous devez :

  • compléter le formulaire C1 ;
  • et le remettre à votre organisme de paiement (CAPAC ou syndicat).

Si vous ne le faites pas, vous serez sanctionné. Pour plus d’information, voyez la fiche « Qu’est-ce que je risque si je ne déclare pas à l’ONEM que je vis en colocation ? ».

Remarque : vous ne perdez pas vos allocations de chômage uniquement parce que vous vivez en couple, même si votre partenaire a d'importants revenus.

Tant que vous remplissez les conditions pour avoir droit au chômage (disponibilité pour le marché de l’emploi, absence de travail et de rémunération, etc.),  vous ne perdez pas vos allocations.                                         

Par contre, le montant de vos allocations de chômage peut changer quand vous vous installez en couple.

Pour plus d'informations, voyez le site de l'ONEM :

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire