Ca dépend.

1. Le jeune est majeur et n'a plus droit aux allocations familiales

Dès qu’un le jeune vit sous votre toit, vous recevez la Grapa au taux de base (maximum 912,03 EUR par mois - montant indexé le 1er août 2022).
Même si le jeune ne se domicilie pas chez vous. C’est la résidence de fait qui compte.

Si vous aviez le taux majoré avant l’arrivée du jeune que vous accueillez, vous passez au taux de base et le montant de votre Grapa diminue.

Mais le Service fédéral des Pensions (SFP) déduit certaines de vos ressources de ce montant, notamment:

  • votre pension;
  • vos revenus professionnels;
  • vos revenus de remplacement (mutuelle, chômage, etc.);
  • et votre éventuelle pension alimentaire payée par votre ex-conjoint après le divorce.

Attention, tous ces revenus sont pris en compte différemment, selon différents pourcentages.

De plus, certains revenus sont immunisés: ils ne sont pas pris en compte (notamment les aides du CPAS, les allocations familiales et les allocations pour personnes handicapées).

Le SFP ne tient pas compte des ressources du jeune.

Pour plus d'informations, voyez le site du Service fédéral des Pentions (SFP).

 

2. Le jeune est mineur ou le jeune est majeur et a droit aux allocations familiales

Si le jeune que vous accueillez est mineur, ou s’il est majeur et a encore droit aux allocations familiales, vous gardez votre taux majoré, et le SFP ne déduit pas ses ressources.

Mais le Service fédéral des Pensions (SFP) déduit certaines de vos ressources de ce montant.

Pour plus d'informations, voyez le site du SFP.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire