Non, l’alcoolisme ou la toxicomanie ne sont pas comme tels des maladies mentales. Si l’alcoolisme s’accompagne ou engendre des comportements déviants ou des troubles mentaux spécifiques, comme des crises d’angoisse, délires, hallucinations, tentatives de suicide, etc., il peut alors être question de maladie mentale. Dans ce cas, la 1ère condition « être une personne malade mentale » serait remplie. Il faut encore répondre aux 2 autres conditions: Que la personne représente un…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire