En principe, les allocations familiales sont payées à la mère de l’enfant.

On dit que la mère est l’allocataire : c’est elle qui reçoit les allocations familiales.

Mais il y a des cas particuliers. 

  • Si les parents sont de même sexe (comaternité ou adoption par un couple homosexuel), le parent le plus âgé reçoit les allocations familiales. 

  • Si la mère n’élève pas l’enfant, la personne qui élève l’enfant reçoit les allocations familiales. 

  • Si les parents sont séparés, rien ne change en principe, sauf cas particuliers.
    Voyez la fiche «Je me sépare/je divorce, qui reçoit les allocations familiales (Bruxelles) ? ».  

  • L’enfant peut recevoir ses allocations familiales, à certaines conditions.  
    Voyez la fiche « Puis-je recevoir moi-même mes allocations familiales (Bruxelles) ? ». 

  • Si l’enfant est placé dans une institution, une partie (2/3) des allocations familiales peut être payée à l’institution. 

Si vous n’êtes pas d’accord avec la situation, vous pouvez demander au tribunal de la famille de vous désigner pour recevoir les allocations familiales. 

Le tribunal décide dans l’intérêt de l’enfant.

Pour plus d'informations, voyez le site internet de Famiris.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire