Puis-je quitter le logement familial sans perdre mes droits si je suis marié(e) ?

Aucune référence légale liée
Oui. Vous pouvez quitter le logement familial sans perdre vos droits. En Belgique, l’abandon de domicile n’existe plus : si vous quittez le domicile conjugal, aucune faute ne peut vous être reprochée. Vous ne perdrez aucun droit sur le logement familial ni sur les enfants. En pratique, il vaut mieux régler rapidement les conséquences de la séparation : qui va rester dans le logement, qui va payer les loyers ou l'emprunt, qui garde la voiture, comment s'organise la garde ...

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Retour à l'arborescence Accueil