Oui, si c'est prévu par une convention collective de travail (CCT) applicable au secteur d’activité de votre employeur, ou si c'est prévu dans votre entreprise.

L'employeur doit vous rembourser les frais de transport que vous payez pour votre travail.

  • Si vous vous déplacez avec les transports en commun, votre employeur doit vous rembourser l’intégralité des frais.
    En principe, vous avancez l’argent, puis vous remettez votre billet ou le ticket à l’employeur et il vous le rembourse.
    Dans certains cas, vous pouvez vous mettre d'accord sur un forfait transport.
     
  • Si vous vous déplacez avec votre propre véhicule, l’employeur doit vous payer une indemnité kilométrique.
    Le montant de cette indemnité est fixé par la loi et est indexé chaque trimestre.
  Du 1er juillet 2021 au 28 février 2022 Du 1er mars au 30 juin 2022 Du 1er juillet au 30 septembre 2022 Du 1er octobre au 31 décembre 2022 Du 1er janvier 2023 au 31 mars 2023
Montant de l'indemnité kilométrique 0,3707 EUR/km 0,4020 EUR/km 0,4170 EUR/km 0,4201 EUR/km
 
0,4259 EUR/KM
  • Si vous vous déplacez avec une voiture de société, voyez ce qui est convenu dans votre contrat de travail.

En principe, les frais de déplacement pendant le travail et pour le travail sont payés par votre employeur.

Attention, ce sont les règles générales.
Des règles particulières peuvent être prévues dans certains secteurs par des conventions collectives de travail (CCT).
Plusieurs CCT prévoient, à certaines conditions, une indemnité de mobilité.

Des règles spécifiques existent pour les travailleurs du secteur public.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire