Vous n'avez pas droit au revenu d'intégration sociale (RIS), mais vous pouvez demander une aide sociale.

1. En principe, les mineurs n'ont pas droit au RIS.

Exception: les mineurs qui sont assimilés aux majeurs ont droit au RIS, s'ils remplissent les autres conditions.

Les mineurs assimilés aux majeurs sont :

  • la mineure qui prouve qu’elle est enceinte;
     
  • le mineur qui a un ou plusieurs enfants à sa charge (pas nécessairement ses propres enfants);
     
  • le mineur émancipé par mariage.

Les personnes placées sous statut de minorité prolongée ont droit au RIS comme les personnes majeures.

Attention, la minorité prolongée n'existe plus depuis le 1er septembre 2014, sauf pour les personnes qui avaient déjà ce statut et qui ne l'ont pas encore adapté selon les nouvelles règles.
Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Minorité prolongée et administration provisoire de biens".

2. Les mineurs ont droit à l'aide sociale du CPAS, s'ils remplissent les conditions de cette aide.

Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Quelles sont les conditions pour avoir droit à l'aide sociale?".

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire