Je reçois une contribution alimentaire pour mon enfant. Puis-je le déclarer fiscalement à ma charge ?

Cela dépend.

Pour que votre enfant soit considéré comme à charge, Il ne peut pas avoir des revenus annuels supérieurs à un montant-plafond indexé chaque année. Ce plafond augmente si vous vivez avec des enfants en étant imposé isolément. Les différents plafonds sont disponibles dans notre rubrique « chiffres clés ».

 

Heureusement, certains revenus ne sont pas pris en compte pour vérifier si ce plafond est atteint.  C’est le cas pour :

  • les allocations familiales et les bourses d’études,
  • les allocations liées à un handicap reconnu,
  • une partie des contributions alimentaires reçues pour votre enfant,
  • une partie des revenus perçus par votre enfant dans le cadre de son job d’étudiant.

Les montants non pris en compte sont également disponible dans notre rubrique « chiffres clés ».

 

Après avoir retirés les différents montants non pris en compte, vous devez encore déduire les frais réels ou forfaitaires liés aux revenus de votre enfant.

Les frais forfaitaire correspondent à 20 % de ses revenus. Quand les revenus proviennent d’un travail, il faut retirer au minimum 430 €.

En pratique, c’est seulement après avoir retiré les revenus non pris en comptes puis les frais que vous pouvez vérifier si le plafond est dépassé ou non. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez déclarer votre enfant comme personne à charge en complétant les codes 1030-37 à 1059-8 de votre déclaration fiscale.


Exemple pour l’exercice d’imposition 2017 :

Si vous êtes imposé isolément, le montant-plafond est 4.530 EUR.

En 2016, un enfant a reçu 5.000 EUR de contributions alimentaires. Il n’a pas d’autres revenus. Sur ce montant, 3.140 EUR ne sont pas pris en compte. Il reste ensuite à retirer les 20 % de frais.

 5.000 EUR – 3.140 EUR = 1.860 EUR

 1.860 EUR - (20% x 1.860 EUR) = 1488 EUR

Les ressources prises en compte par le fisc s’élèvent à 1488 EUR, en dessous de la limite des 4.530 EUR. L’enfant est donc toujours fiscalement à charge.


x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil