La prorogation pour circonstances exceptionnelles peut être demandée maximum 2 fois.

Par exemple, votre bail doit se terminer le 1er mars, mais le 5 janvier, vous tombez gravement malade, vous pouvez demander une prorogation de votre bail.

Une prorogation de 6 mois vous est accordée. Le bail se terminera donc le 1er septembre. Si vous faites une rechute, vous pouvez à nouveau demander une dernière prolongation.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire