Avant d’aller plus loin

Votre mutuelle est là pour vous renseigner. Contactez-la.

Cette fiche ne donne que quelques indications générales.

Pour plus de détails au sujet de l’assurance maladie-invalidité, voyez la rubrique "Maladie - incapacité de travail".

Vérifiez tout d’abord que vous êtes:

  • affiliée à une mutuelle;
  • et en ordre de cotisations.

En effet, une grossesse et une naissance impliquent pas mal de frais médicaux (notamment pour les examens gynécologiques, l'accouchement, les séances de kiné prénatale et postnatale, les consultations chez une sage-femme, une hospitalisation éventuelle, des soins pédiatriques, etc.).

La mutuelle vous rembourse ces frais médicaux, si vous êtes en ordre. Pour le savoir, contactez votre mutuelle.

De plus, pendant votre congé de maternité, vous pouvez recevoir des indemnités de la mutuelle. Vous devez pour cela également remplir certaines conditions.

Dès que vous arrêtez de travailler (ou dès que commence votre congé de maternité si vous êtes au chômage), vous devez avertir le médecin-conseil de votre mutuelle.

Vous devez lui envoyer un certificat médical précisant le début de votre congé de maternité, et la date présumée de l’accouchement.

Pour plus d'informations, voyez le site internet de l'INAMI.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire