Puis-je prendre des pauses pour allaiter ou pour tirer mon lait ?

Avant d'aller plus loin

Attention, les règles sont totalement différentes pour les travailleurs du secteur public (fonctionnaires). Cette fiche ne concerne que les travailleurs salariés.

Oui.

En tant que travailleuse dans le secteur privé, vous avez droit à des pauses d’allaitement, pour allaiter ou pour tirer votre lait.

Si vous travaillez entre 4h et 7h30 par jour, vous pouvez prendre une pause d’une demi-heure par jour.

Si vous travaillez plus que cela, vous avez droit au double, et vous pouvez choisir :

  • soit vous prenez 2 pauses d’une demi-heure chacune par jour,
  • soit vous les regroupez en une seule pause d’1 heure par jour.

Vous devez convenir avec votre employeur du moment de la pause.

Vous ne devez pas récupérer ces heures de pauses d’allaitement.

Vos pauses d’allaitement peuvent en principe continuer jusqu’à 9 mois après la naissance.

Pour avoir droit aux pauses d’allaitement, vous devez avertir votre employeur au moins 2 mois à l’avance, par lettre recommandée ou en échange d’un accusé de réception.

Vous devez justifier votre demande par une attestation d'un centre de consultation des nourrissons (ONE ou Kind en gezin) ou par un certificat médical.

Ensuite, vous devez remettre chaque mois à votre employeur (le 1er du mois si vous avez commencé vos pauses d’allaitement le 1er du mois précédent, le 15 du mois si vous avez commencé le 15, etc.), une attestation ou un certificat médical justifiant la prolongation de ce droit.

Pour plus d'informations, voyez le site internet de l'INAMI.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil