J'ai peu de revenus, ai-je droit à un supplément d'allocations familiales ? (Wallonie - avant 2020)

Avant d'aller plus loin

La réforme des allocations familiales a changé certaines choses depuis le 1er janvier 2019, et depuis le 1er janvier 2020.

Pour plus d’informations, voyez la fiche « Qu’est-ce qui change avec la réforme des allocations familiales ? ».

Oui. 

C’est ce qu’on appelle le supplément social. 

Vous y avez droit si :

  • vos revenus annuels bruts sont inférieurs à 30.984 EUR ; 
ou
  • vous bénéficiez de l'intervention majorée, ou statut BIM (bénéficiaire de l’intervention majorée). Le supplément vous sera octroyé pour tous les mois pour lesquels vous bénéficiez de ce statut, peu importe vos revenus annuels bruts.

Vous avez droit à ce supplément social pour chaque enfant, mais le montant est différent selon le "rang" de l'enfant (1er enfant, 2ème, 3ème, etc.).

Montants mensuels du supplément social (Wallonie - enfants nés avant le 1er janvier 2020 - revenus inférieurs à 30.984 EUR bruts par an)

1er enfant 50,74 EUR
2ème enfant 31,45 EUR
3ème enfant et suivants 5,52 EUR
3ème enfant dans une famille monoparentale 25,36 EUR

 

On prend en compte les revenus du ménage : vos revenus, et ceux de votre conjoint, cohabitant légal ou partenaire de fait.
Si vous cohabitez avec plusieurs personnes, on additionne vos revenus et ceux de chaque personne cohabitante. Chaque somme doit être inférieure à 30.984 EUR.

On prend en compte les revenus professionnels et les revenus de remplacement (chômage, mutuelle, pension, etc.). 

On ne prend pas en compte certains revenus, notamment : revenu d’intégration sociale, pensions alimentaires, allocation de remplacement de revenus, etc.

Attention : si vous avez un supplément parce que vous êtes une personne handicapée qui n’exerce aucune activité professionnelle, vous ne pouvez pas cumuler ce supplément social avec un supplément pour personne handicapée.

Lorsque vous faites votre première demande d'allocations familiales, votre caisse d'allocations familiales regarde automatiquement si vous avez droit à ce supplément. Il ne faut plus le demander.

Pour les personnes bénéficiant déjà d’allocations familiales, le droit est revu automatiquement chaque année grâce aux flux fiscaux et à l'intervention majoré. Une fois octroyé, il est définitif pour :
  • l’année en cours s'il est accordé sur base des revenus ;
  • le trimeste s'il est accordé sur base de l'intervention majoré.

Le droit au supplément social n’entraîne plus de remboursement de l’indu (= ce que vous avez reçu en trop). Si votre situation change, votre droit sera réexaminé.

Pour plus d'informations, voyez le site de Famiwal ou de l'Aviq (Agence pour une vie de qualité).

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil