Ai-je encore droit aux allocations familiales si mon enfant ne vit plus chez moi ?

Avant d'aller plus loin

Une réforme des allocations familiales est en cours.

Pour plus d’informations sur la réforme, voyez la fiche « Qu’est-ce qui change avec la réforme des allocations familiales ? ».

En principe oui.

Vous pouvez garder vos allocations familiales même si votre enfant ne vit pas chez vous.

Tant que votre enfant a moins de 18 ans, il a droit aux allocations familiales sans conditions. Donc même s'il ne vit pas chez vous.

Il existe toutefois des aménagements, notamment si votre enfant est placé en institution. Dans ce cas, une partie des allocations familiales peut être versée à l’institution.

Si votre enfant a entre 18 et 25 ans, il peut encore bénéficier des allocations familiales à certaines conditions.

  • Il doit être encore aux études, ou être inscrit comme demandeur d’emploi.
  • Il ne peut travailler que de façon limitée (limitation du nombre d’heures de travail, et limitation des revenus).

Pour plus d'informations, voyez les fiches:

Si votre enfant a plus de 16 ans, et s’il se domicilie à une autre adresse que chez vous, il reçoit ses allocations familiales lui-même. La caisse d’allocations familiales fait le changement automatiquement.

Votre enfant peut toutefois demander que vous continuiez à recevoir ses allocations familiales, pour bénéficier des montants plus avantageux (notamment s'il a des frères et soeurs) .

Pour plus d’informations, voyez la rubrique "Allocations familiales et colocation : quelles conséquences ?".

Voyez également le site internet de FAMIWAL, et le site Famipedia.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil