Avant d’aller plus loin

Nous parlons ici des travaux d’entretien (= le maintien de la chose en état) et de réparation (= la remise en bon état de ce qui est détérioré). La distinction entre ces deux termes n’est pas toujours très nette.
 

Les règles exposées ci-après sont impératives.

Le propriétaire doit payer toutes les réparations et les entretiens qui ne sont pas à charge du locataire.

1/ Les grosses réparations et les très gros entretiens, sauf s'ils ont été causés par le locataire ou un de ses invités.

Par exemple, le propriétaire doit en principe payer la réparation ou le remplacement de la toiture.

2/ Les réparations locatives et "menus" entretiens, s'ils sont dus à :

Le Gouvernement wallon a arrêté une liste (22 pages) des travaux et réparations à charges du propriétaire et du locataire.

Attention ! Si le priopriétaire doit effectuer des réparations, le locataire doit le prévenir ! En effet, le propriétaire ne vit pas sur place, il ne peut pas savoir s'il y a des réparations à faire. Si le locataire n'a pas prévenu le propriétaire et que la situation s'aggrave, le locataire risque de devoir payer certains travaux.

Pour conserver une preuve, le locataire doit toujours faire ses démarches par écrit.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire