En principe, vous ne pouvez pas arrêter de payer votre loyer ou même le diminuer, même si votre propriétaire n'effectue pas les travaux nécessaires.

Le paiement du loyer est l'obligation principale du locataire. Si vous ne payez pas votre loyer, vous vous mettez en tort. Votre propriétaire peut demander au juge de paix de rompre le bail à vos torts.

Si vous souhaitez tout de même le faire, prenez conseil auprès d'un professionnel. Assurez-vous aussi qu'il s'agit d'une réparation qui doit être effectuée par votre propriétaire.

Voyez le tableau créé par le Gouvernement Wallon et le tableau de synthèse dans la rubrique documents types.

Dans tous les cas, il faut prendre des précautions :

  1. Mettez votre propriétaire en demeure de faire les réparations nécessaires dans un certain délai ; prévenez-le que s'il ne fait pas les travaux dans ce délai, vous ne paierez plus le loyer complet.
  2. La réduction du loyer doit être proportionnelle aux manquements de votre propriétaire (par exemple, une réduction d'1/5ème du loyer si 1/5ème de la surface du logement est inutilisable suite à une fuite d'eau).
  3. Placez les loyers impayés sur un compte spécial, par exemple chez un avocat, afin de montrer que vous avez l'intention de les lui remettre dès qu'il aura rempli ses obligations. Prévenez votre propriétaire de ce placement.
  4. Si le propriétaire ne réagit toujours pas, introduisez une procédure devant le juge de paix.

Des modèles de requête sont généralement disponibles au greffe de la justice de paix.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire