Avant d’aller plus loin

Cette fiche s'applique aux enfants : 

  • domiciliés en Wallonie ;
  • nés à partir du 1er janvier 2001.

1. Vous avez moins de 18 ans

Vous avez droit aux allocations familiales sans condition jusqu'au 31 août de l'année de vos 18 ans.

Après 18 ans, vous devez remplir des conditions pour avoir droit aux allocations familiales.

2. Vous avez entre 18 et 21 ans

Vous avez un droit semi-automatique aux allocations familiales jusqu'à 21 ans. La caisse d'allocations familiales ne contrôle pas votre situation.

Vous avez droit aux allocations familiales, sauf si vous exercez une activité obstacle.

Les activités obstacles sont : 

  • Travailler plus de 240 heures par trimestre. Cependant, votre enfant peut travailler plus de 240 heures par trimestre s’il :  

    • travaille sous contrat d’étudiant ; 

    • est indépendant et ne paie pas cotisation de sécurité sociale ; 

    • suit une formation en alternance. 
       

  • Recevoir des allocations de chômage ou une allocation d'interruption de carrière. Votre enfant perd ses allocations familiales s’il reçoit des allocations de chômage, peu importe que l'activité sur base de laquelle il a droit au chômage soit : 

    • autorisée : moins de 240h/trimestre ; 

    • pas autorisée : plus de 240h/trimestre. 
       

  • Recevoir des prestations sociales relative à la maladie, l'invalidité, les accidents de travail, les maladies professionnelles et travailler plus de 240 heures par trimestre. Si votre enfant reçoit des prestations sociales et travaille moins de 240 heures par trimestre, il garde ses allocations familiales. 
     

  • Etre indépendant à titre principal et payer des cotisations de sécurité sociale.  
     

3. Vous avez entre 21 et 25 ans

Entre 21 ans et 25 ans, pour avoir droit aux allocations familiales vous devez remplir des conditions.

  • Vous avez moins de 25 ans

  • Vous être inscrit comme demandeur d’emploi au Forem. 

  • Vous êtes en stage d’insertion professionnelle. Donc vous ne percevez pas encore d'allocations d'insertion. Ce stage dure en principe 12 mois.

  • Vous n’êtes plus soumis à l’obligation scolaire

  • Vous avez terminé ou interrompu vos études ou une formation.

  • Vous êtes involontaire au chômage. Vous ne pouvez pas refuser un emploi convenable et vous devez chercher un emploi.
  • Vous gagnez moins de 774,45 EUR bruts par mois (montant indexé au 1er novembre 2023). Ce montant :
    • concerne les revenus professionnels et les revenus de remplacement ;
    • est indexé régulièrement.

Peu importe que vous viviez encore chez vos parents, que vous viviez seul ou en colocation.

Si vous remplissez ces conditions, vous avez droit aux allocations familiales sauf si vous exercez une activité obstacle expliquée ci-dessus.

Vous devez donc vous inscrire comme demandeur d’emploi au FOREM.
Votre caisse d'allocations familiales est informée automatiquement de votre inscription comme demandeur d'emploi.

    Vous avez droit aux allocations familiales pendant votre stage d'insertion professionnelle. Vous avez droit aux allocations familiales :

    • à partir du premier jour du mois qui suit votre inscription ;
    • et pendant toute la durée de votre stage d'insertion professionnelle, c'est-à-dire 12 mois (même si vous ne vous inscrivez pas immédiatement après vos études au FOREM et que vous le faites plus tard)

    2 possibilités.

    • Vous venez de terminer vos études et vous vous inscrivez dès la fin de celles-ci :
      • si vous terminez en 1ère session vous devez vous inscrire pour le 1er août. Si vous vous inscrivez avant, votre stage commence au plus tôt le 1er août ;
      • si vous terminez en 2ème session, vous devez vous inscrire le lendemain du dernier examen ou du dépôt de votre mémoire.

    Ou

    • Vous arrêtez vos études en cours d’année et vous vous inscrivez au plus vite. Vous devez demander à l'école une attestation de fin d'études et l'envoyer à votre caisse d'allocations familiales.

    Si vous n’êtes pas inscrit comme demandeur d'emploi, vous n’avez pas droit aux allocations familiales après vos études.
    Vous avez donc intérêt à vous inscrire au plus vite pour :

    • faire démarrer votre stage d'insertion ;
    • et garder vos allocations familiales.

    Si votre stage d'insertion est prolongé parce que vous n'avez pas eu 2 évaluations positives, le paiement de vos allocations familiales est aussi prolongé. Pour cela, vous menez une procédure de suivi avec le Forem. Vous allez avoir des entretiens d'évaluation pour vérifier que vous cherchez un emploi.

    4. Vous avez plus de 25 ans

    Vous n’avez plus droit aux allocations familiales. 

    Pour plus d'informations, voyez :

    Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

    Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

    Pour le visualiser :

    Pas encore abonné ?

    Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

    Découvrir les services

    Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

    Ce contenu pourrait également vous plaire