En principe, un mineur ne peut pas signer un contrat de bail car il n'a pas la capacité juridique de signer un contrat.

Cependant, si un mineur signe un contrat de bail, le contrat n'est pas nul. Il s'applique entre lui et le propriétaire. De nombreux propriétaires l'ignorent et imposent que les parents signent le contrat.

Le bail conclu par un enfant mineur peut être annulé à la demande de l'enfant ou du parent, en tant que représentant légal, lorsque :

  • une disproportion existe entre le contrat signé et la fortune de l'enfant (par exemple, le loyer est bien trop élevé par rapport à ses revenus).
  • le contrat est abusif, par exemple, si le prix est manifestement excessif.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire