Un colocataire est parti sans prévenir, quelles sont les conséquences de ce départ ?

Avant d'aller plus loin

Attention !

A partir du 1er septembre 2018, en Wallonie, de nouvelles règles s’appliquent aux contrats de bail qui portent sur une habitation.

Le contenu de notre site internet n’est pas encore à jour. Il ne tient pas compte de ces changements. Nous mettons tout en œuvre pour mettre nos fiches à jour le plus vite possible.

 

Il n’existe pas encore de loi qui regle la colocation.

Les règles de droit commun s'appliquent.

Une répartition peut être prévue dans le contrat de bail ou dans un pacte de colocation.

Si votre colocataire est parti, il reste lié par le contrat de bail qu'il a signé. Il doit continuer à remplir ses obligations. Il doit, par exemple, continuer à payer le loyer.

Toutefois, dans la pratique, le locataire qui part arrête de payer.

Dans ce cas:

  • Si vous avez signé un contrat de bail sans clause de solidarité, vous ne risquez rien. Le propriétaire doit agir contre le colocataire qui ne paye pas. Vous continuez à payer uniquement votre part de loyer.
  • Si vous avez signé un contrat de bail avec clause de solidarité, le propriétaire peut vous obliger à payer l'entièreté du loyer. Pour récupérer la part de loyer que vous avez payée à la place de votre ancien colocataire, vous devez, en principe, introduire une demande auprès du juge de paix.

Dans la majorité des cas, le propriétaire fait signer un bail avec clause de solidarité.

Par contre, pour éviter de devoir payer l’entièreté du loyer, il est sans doute préférable pour vous de trouver rapidement quelqu’un pour remplacer votre ancien colocataire. Si tel est le cas, toutes les parties (colocataires + propriétaire) devront se rassembler pour modifier le contrat de bail initial et signer un "avenant au contrat", qui retirera du bail le colocataire parti, et y ajoutera le nouveau colocataire.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil