Suis-je obligé de dénoncer mes complices à la police ?

Non.   Vous n'avez aucune obligation de parler ni de dénoncer qui que ce soit.   Vous avez le droit de mentir et vous ne pouvez pas être sanctionné si vous le faites. On ne peut pas par la suite vous accuser de fausse déclaration.   Toutefois, dans la pratique, le juge peut tenir compte de vos aveux pour déterminer votre peine. Une dénonciation peut parfois jouer comme une sorte de circonstance atténuante.

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Retour à l'arborescence