Oui, pendant un certain temps. Le juge d’instruction (ou la chambre du conseil) décide de la durée pendant laquelle vous devez respecter les conditions imposées pour être libéré. Cette durée ne peut pas dépasser 3 mois maximum. Elle peut être renouvelée de 3 mois en 3 mois, jusqu’au jour du jugement. Les conditions à respecter peuvent être modifiées ou supprimées. Une ou plusieurs nouvelles conditions peuvent être imposées. Ces changements peuvent être faits soit d…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire