Qui peut introduire la demande de mise sous administration de biens et/ou de la personne?

Toute personne intéressée peut demander au juge de paix de mettre en place une mesure de protection.

Cette personne peut être un parent, un voisin, un responsable d’un service d’aides familiales, un enfant majeur, un assistant social, etc.

Le mieux est d’inciter la personne à protéger à le faire elle-même et éventuellement l’accompagner dans cette démarche. Mais si elle refuse ou s’il y a urgence, toute autre personne intéressée peut le faire.  

Si la demande est introduite par une institution (un service social, un CPAS ou une ASBL), la requête doit être signée par la personne qui a le pouvoir de signature.
Elle doit indiquer clairement sa qualité à agir, et l’adresse de l’institution (pas son adresse personnelle). 

Si la mesure vise à protéger une personne prodigue, la requête peut être introduite uniquement par :

  • la personne elle-même ;
  • ses parents;
  • son conjoint, son cohabitant légal, son partenaire ou;
  • un membre de sa famille proche.

Attention : si le juge décide que la personne ne doit pas être mise sous protection, la personne qui a introduit la requête peut devoir payer les frais de la procédure.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil