Qu'est-ce que je risque si je ne déclare pas à l'ONEM que je vis en colocation ?

Vous risquez notamment d'être privé de vos allocations de chômage, et de devoir rembourser ce que vous avez perçu "en trop". Tout chômeur a l’obligation d’avertir son organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) de tout changement de situation personnelle ou familiale. Si vous vous installez en colocation et si vous partagez les dépenses ménagères avec vos colocataires, vous n’êtes plus isolé, mais cohabitant. Si les revenus de votre partenaire augmentent, vous pouvez ...

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

C

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Retour à l'arborescence Accueil