Quels sont mes droits si la police vient chez moi alors que j'héberge une personne en séjour illégal ?

Si la police sonne à votre porte, vous avez le droit de vérifier qu’elle a bien un mandat du juge les autorisant à entrer chez vous. S’il n’ont pas de mandat, vous pouvez refuser qu’ils entrent. Ce mandat doit préciser pourquoi la police peut entrer chez vous.

La police ne peut pas vous arrêter si vous hébergez une personne en séjour illégal de manière désintéressée. C'est-à-dire que vous devez héberger la personne en séjour illégal sans demander d'argent ou de travail en échange.

Actuellement, la police ne peut pas non plus entrer dans votre maison pour arrêter cette personne pour l'expulser de Belgique.

Si la personne que vous hébergez a été placée en centre fermé, vous pouvez lui rendre visite.

Vous pouvez également contacter le CIRE ou lui trouver un avocat.

Pour plus d'informations sur vos droits face à la police, consultez le site de l'observatoire des violences policières en Belgique.

Pour plus d'informations, voyez aussi la brochure "Quels droits pour les personnes solidaires avec les migrants?" de l'asbl CIRE.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil